câlin


câlin

câlin, ine [ kalɛ̃, in ] adj. et n. m.
• 1833; « paresseux » 1598; de câliner
I Adj. Qui aime câliner ou être câliné. Un enfant câlin. Qui est doux et caressant. Une voix câline. Un regard câlin. 2. tendre, affectueux. II N. m. Échange de tendresses, de caresses. Un gros câlin. Loc. fam. Faire (un) câlin à qqn.
Euphém. Rapports sexuels.
⊗ CONTR. Brusque, brutal.

câlin nom masculin Caresse tendre, affectueuse : Faire des câlins à sa mère.câlin, câline adjectif (de câliner) Qui aime à caresser et à être caressé. Se dit d'un comportement doux et caressant ; tendre et affectueux. ● câlin, câline (synonymes) adjectif (de câliner) Qui aime à caresser et à être caressé.
Synonymes :
Contraires :
- sec
Se dit d'un comportement doux et caressant ; tendre et affectueux.
Synonymes :
- enjôleur
Contraires :
- dur
- revêche

câlin, ine
adj. et n.
d1./d adj. Qui aime à câliner, à être câliné. Un enfant câlin.
Subst. Elle fait la câline.
d2./d adj. Doux, caressant. Un regard très câlin. Parler sur un ton câlin.
d3./d n. m. Gestes tendres, caresses affectueuses. Syn. (oc. Indien) gâté.

⇒CALIN, subst. masc.
Alliage de plomb et d'étain qui sert en Extrême-Orient à la fabrication des boîtes à thé. Calin de Batavia ou de Malac (Voyage de La Pérouse, t. 2, 1797, p. 320).
P. ext., lang. pop. Tonnelet d'étain dont se servaient les marchands de coco. Mon calin reste plein; je suis un daim (J. RICHEPIN, La Chanson des gueux, éd. rev. et augm., 1881, p. 115).
Prononc. Dernière transcr. ds DG : kà-lin (in = []). Étymol. et Hist. 1615 calin « alliage de plomb et d'étain » (PYRARD DE LAVAL, Disc. des Voy. des François aux Indes Or., 2e éd., II, p. 298 ds KÖNIG, p. 47). Empr. au port. calaim « id. » attesté dep. 1554 (A. Nunes ds DALG.) empr. à l'ar. qala'i, lui-même empr. au malais kolong « étain » interprété comme « de Kal'a » ville de l'Inde connue pour son rôle important dans le commerce de l'étain. V. LOK. n° 1021; KÖNIG, pp. 47-48; FEW t. 19, p. 80, s.v. qala'. Bbg. BOULAN 1934, p. 58. — BRÜCH (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 314.

câlin, ine [kɑlɛ̃, in] n. et adj.
ÉTYM. 1833; « gueux, mendiant », av. 1593, mais cette valeur, comme celle de « paresseux », correspond pour Guiraud à un autre mot (dér. de cale « coquille »); de câliner.
———
I N.
1 Personne qui aime à être caressée, à être traitée avec une grande douceur. || Un petit câlin.Par ext. Personne qui caresse, câline. Cajoleur. || Il fait le câlin.Fig. Enjôleur.
2 N. m. || Un câlin : un échange de tendresses, de caresses. || Un petit câlin. — ☑ Loc. Faire (un) câlin à qqn, le câliner. || Gros câlin, roman de E. Ajar (Romain Gary).
0.1 Il manqua dire « Fais-moi un câlin », mais s'arrêta au seuil du sacrilège. Sa mère, sa mère seule…
Gilbert Cesbron, Don Juan en automne, p. 17.
Euphém. Acte amoureux.
———
II Adj.
1 Qui aime les caresses, la tendresse. || Un enfant câlin. Aimant, caressant, doux. || Une femme tendre et câline.Par ext. || Air, regard, ton câlin. Enjôleur, gracieux.
1 (…) la suivante favorite dit à sa maîtresse d'un ton câlin et compatissant, comme une jeune mère qui berce les petits chagrins de son nourrisson (…)
Th. Gautier, le Roman de la momie, p. 59.
2 L'autre se laissait caresser avec un air de lion câlin, en répondant par un bon sourire à dents blanches.
Loti, Pêcheur d'Islande, I, 1.
(Choses). Fait pour les caresses. || Des mains câlines.
3 (Nana) roulait très bien ses queues de violettes (…) Le chic était dans les doigts minces de gourgandine qui semblaient désossés, souples et câlins.
Zola, l'Assommoir, 1877, t. II, p. 170.
Fam. || Le fisc n'est pas câlin avec nous, il est dur.
2 (1740). Vx. Niais, naïf (encore chez Labiche, 1862).
3 Vieilli. Indolent, paresseux et délicat (cf. G. Sand, 1853).
CONTR. Brutal, dur, rogue.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • câlin — câlin …   Dictionnaire des rimes

  • calin — CALÍN, Ă, calini, e, adj. (Rar; despre oameni) Căruia îi place să alinte sau să fie alintat; (despre manifestările oamenilor) dezmierdător, drăgăstos. ♦ Măgulitor, linguşitor; ipocrit. – Din fr. câlin. Trimis de valeriu, 11.02.2003. Sursa: DEX 98 …   Dicționar Român

  • câlin — câlin, ine (ka lin, li n ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui n a ni activité, ni intelligence. C est un câlin. 2°   Cajoleur, cajoleuse. Voyez le câlin, la câline !    Adj. Avoir l air câlin. Un enfant câlin. •   Trompés par des flatteurs câlins …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Calin — Câlin Câlin en peinture Un câlin est un contact physique entre une personne et une ou plusieurs autres personnes, soit avec un objet tel qu un ours en peluche et qui implique généralement une étreinte avec les bras ou une grande proximité. Le… …   Wikipédia en Français

  • călin — CĂLÍN, călini, s.m. Arbust sălbatic cu frunze lobate, opuse, cu flori albe şi cu fructe roşii, zemoase, necomestibile, în formă de ciorchini (Viburnum opulus). Din călină (derivat regresiv). Trimis de valeriu, 03.03.2003. Sursa: DEX 98  CĂLÍN s …   Dicționar Român

  • Călin — [kəˈlin] is a Romanian masculine given name meaning mooseberry. It may refer to: Călin Alupi (1906 1988), Romanian painter Călin Dan (born 1955), Romanian artist, theorist and curator Călin Moldovan (born 1981), Romanian football player Călin… …   Wikipedia

  • calin — CALIN. s. masc. Niais et indolent. C est un câlin. Il fait le câlin. Il est familier …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Calin — Ca lin, n. [F., fr. Malay kelany tin, or fr. Kala a, a town in India, fr. which it came.] An alloy of lead and tin, of which the Chinese make tea canisters. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Calīn — (fr., spr. Caleng), 1) Mischung von Blei, Zinn u. Kupfer, in China bereitet, dient zum Decken von Häusern u. zum Ausfüttern der Theekästchen, besseres zu feineren Gesäßen, auch zum Ausmünzen; es besteht aus 126 Theilen Blei,[577] 17,5 Th. Zinn, 1 …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Calin — (frz. Caläng), seines Zinn; chinesische Legirung von Zinn, Blei und Kupfer …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.